Archives par mot-clé : Course d’obstacles

Le Pourquoi du Comment de la Chuong Race!!!

Les Course à obstacles ou Courses d’obstacles :

Les Spartan race, Mud Day, Somad, Frappadingue, Boot Camp Run, Ch’ti Délire, Chuong Race … le calendrier des courses à obstacles s’étoffe. Elles prennent leurs origines dans le parcours du combattant chez les militaires  : les anciens qui ont fait leur service militaire s’en souviendront …  Les plus jeunes parfois le regrettent donc autant leur proposer sous forme de Course.

Le phénomène se développe aujourd’hui de façon considérable et il s’est étendu à l’ensemble du territoire : notre région PACA est plus précisément « Le Castellet » est aujourd’hui une référence et a acquis une certaine notoriété. MAIS la Chuong Race est dans le même ordre en se différenciant avec un Etat d’esprit convivial, de cohésion et à Echelle Humaine dans un respect durable de notre environnement.

La distance de notre parcours est de 10 km pour les adultes et de 2,5 km pour les enfants. Les inscriptions se font en équipe de deux participants. Il n’est pas rare de voir des entreprises qui proposent à leurs salariés de monter des « team corporate où le « binômage » est de mise ». Ce binômage permet de faire une course dans la course (chaque binôme est concurrencé par un autre de la même société).

Les classements de la Chuong Race pour les enfants et les adultes seront de trois types ;

-Equipes Féminines, – Equipes Mixtes et Equipes Masculines. (nous y reviendront….)

 

Pourquoi les courses à obstacles sont dans l’air du temps ? …

Les courses à obstacles ont été créées pour que les sportifs puissent participer à des compétitions différentes et surtout  « non classiques ».

En effet, les courses à obstacles allient le fun et la performance. C’est à dire que chacun réalise la courses comme il l’entend. MAIS elles permettent de se dépasser tant au niveau cardio-vasculaire, que musculaire (résistance fondamentale puis endurance au fil de la course, entrecoupé d’accélérations franches et sollicitations musculaires intensives), que mentale (car il faut terminer à deux l’épreuve).

Le franchissement des obstacles favorise l’entre-aide et la cohésion d’une équipe de deux. La décision de participer à ces courses est souvent liée à un projet de groupe entre amis, couple ou collègues. Elles permettent le dépassement de chacun et aussi la gestion de l’effort de soi-même et de son partenaire.

Elles sont une bonne préparation pour dynamiser les muscles proprioceptifs puisque les appuis sont souvent mis à rudes épreuves (terrains glissants, boue …). En effet ces muscles sont peu solliciter dans nos vies au quotidien et même dans les clubs de sports traditionnels.

A qui s’adressent-elles ? …courseobstacles-symbfemcourseobstacles-symbhom

Toutes personnes ou groupes de deux participants désirant  se mesurer aux autres, s’amuser et développer l’ensemble de ses capacités physiques, que ce soit au niveau musculaire ou cardio.

C’est aussi un bon moyen de se souvenir quelques jours de la course car les courbatures nous le rappellent sur une petite semaine… Comme nous l’avons souligné, ces courses favorisent l’entre-aide et la bonne humeur générale. Il faut néanmoins bien se préparer car certains terrains et obstacles peuvent être dangereux.

Il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir, c’est pourquoi les enfants sont considérés de 10 à 15 ans alors que les adultes le sont de 15 à 77 ans….

Dans une page qui arrivera dans quelques jours nous filmeront nos équipes en plein entraînement afin de savoir vers quelles activités sportives s’orienter pour se préparer au mieux  à la Chuong Race.

En sachant que la « BASE » de toute activité sportive est la course à pied. Pour notre Chuong Race favorisez le trail, et les accélérations répétées mais coupées par les obstacles. Vous pouvez commencer d’ores et déjà à COURIR une puis deux….fois par semaine selon votre  niveau et votre objectif.

Par contre si vous reprenez seulement maintenant le sports, afin d’éviter toute blessure, ménagez votre monture et allez y progressivement!!!!!

A bon entendeur….

Maximilien